Archives du mot-clé oratorio

« Anne de Bretagne renaissante ». Un oratorio largement apprécié .

Le Télégramme, 27 octobre 2014

AnnedeBretagnePontivy

L’oratorio « Anne de Bretagne renaissante » a ravi les 300 spectateurs venus découvrir le spectacle signé Roland Becker et Michel Chauvin, créé à l’occasion du 500e anniversaire de la mort de la plus célèbre des Bretonnes. 300 spectateurs sont venus assister à l’oratorio donné par Roland Becker et l’Ensemble « Bretagne armoricaine » vendredi soir au palais des congrès de Pontivy.

À la découverte d’instruments anciens

À la sortie du spectacle, les louanges ne manquaient pas à l’adresse du spectacle donné dans la salle du palais des congrès. En hommage à la reine légendaire, Anne de Bretagne, les musiciens étaient munis d’instruments qui semblaient être venus du XVe siècle. Il n’est pas fréquent d’assister à une oeuvre religieuse, qui plus est quand elle est jouée par des instruments à cordes d’époque médiévale, réalisés d’après des documents anciens. Dans la famille des luths, vielles, archi-cistre, à vent comme celui joué par Roland Becker, ou les tambourins à anneaux cloches. La surprise était au rendez-vous dans la salle.

Une prestation « étonnante »

Sur scène, les musiciens ont joué des morceaux traditionnels bretons. La plongée dans l’Histoire, s’est intensifiée avec la présence du comédien Jean Kergrist. Une spectatrice, Catherine, a apprécié la musique bretonne : « J’ai adoré le spectacle qu’ils nous ont proposé. Leur prestation était étonnante et d’une extrême qualité. Quelle chance de pouvoir en bénéficier à Pontivy. »

Publicités

Dimanche 3 août, au Festival Interceltique de Lorient, l’oratorio « Anne de Bretagne renaissante »

affiche 5

Grand Théâtre de Lorient, dimanche 3 août, 21h

Anne de Bretagne, renaissante par l’Ensemble Bretaigne Armoricane dirigé par Roland Becker
2014 est l’année du 500e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne.

La mémoire de la dernière duchesse souveraine de Bretagne qui fut deux fois reine de France est mise à l’honneur dans cette extraordinaire création de Roland Becker, présentée pour la première fois en exclusivité au Festival.

Véritable interprétation historique créative, ce concert-célébration est proposé par le nouvel Ensemble Bretaigne Armoricane dirigé par Roland Becker.

Un tableau chatoyant de la Bretagne musicale du Siècle d’Or.

Une musique bretonne historiquement créative, avec onze artistes sur scène et une projection vidéo  d’images d’archives ayant pour trait Anne de Bretagne.

Co-réalisation Oyoun Muzik / Dihunerien avec le soutien de la Région Bretagne

Billetterie ici !

Un oratorio pour célébrer Anne de Bretagne

Ouest-France, le 5 juin 2014

Oratorio Anne de Bretagne

Dihunerien, qui a produit le spectacle de Glenmor l’Insoumis, s’apprête aujourd’hui à célébrer le 500e anniversaire de la mort de la duchesse Anne de Bretagne. Première mondiale, rien de moins, l’oratorio Anne de Bretagne, renaissante sera présenté au public à Lesneven, à la salle Arvorik, samedi 28 juin.

Musique et textes d’époque

« Femme de savoir et de pouvoir, Anne a été la dernière duchesse souveraine de Bretagne », rappelle Michel Chauvin qui a voulu lui rendre un hommage exceptionnel. L’oratorio sera interprété par l‘Ensemble Bretagne Armoricaine, dirigé par Roland Becker : « Nos choix d’instrumentation et d’ornementation ont été faits après consultation d’ouvrages du XVIIesiècle. » Ce concert célébration sera donné par 13 instrumentistes, 2 chanteurs et un récitant pour un livret rédigé en français par Laure Le Gurun : « Ce livret ne parle que d’Anne grâce aux mots d’un homme qui l’a accompagnée toute sa vie, Alain Bouchard, l’auteur des Grandes Chroniques de Bretagne. » Le concert sera accompagné d’une projection d’images d’archives, des enluminures de l’ouvrage Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne.

Lesneven se souvient

Durant l’été 1505, la duchesse Anne entreprend un Tro Breizh, un tour de Bretagne sur lequel s’appuie le synopsis du concert. « Ce voyage qui est passé par Le Folgoët, a été le moment de tous les recueillements et de toutes les fêtes. » Michel Chauvin y voit un testament laissé à la Bretagne : « Dans ce Tro Breizh, la duchesse a laissé à la Bretagne la force de ses valeurs. Après cela, la Bretagne placera sa liberté au-delà des contingences humaines. »Michel Chauvin engage une idée forte : ce voyage fondateur a donné à la Bretagne la force du mythe.

Le budget du spectacle se monte à 30 000 €. S’il avait fallu répercuter le coût réel d’une représentation sur le prix des places, bien des familles n’auraient pu y assister. Le comité des fêtes et de l’animation culturelle a fait un choix déterminant : « Le prix des places ne doit pas être un obstacle », explique son président Bernard Prémel-Cabic.

 

Samedi 28 juin, Oratorio : Anne de Bretagne, renaissante, salle Arvorik à 20 h 30. Réservation : office de tourisme et permanences de la salle Arvorik. Prix : 12 € sur place, 10 € sur réservation et 8 € sur réservation (demandeurs d’emplois et étudiants).