Archives du mot-clé France 3

Les secrets d’histoire d’Anne de Bretagne revisités en 5 dessins

France 3 Nantes, 17 octobre 2014

Avec les étudiants des AGR école de l’image à Nantes, nous avons regardé l’émission de Stéphane Bern consacrée à Anne de Bretagne. De l’emblème des Bonnets Rouges, voilà ce qu’ils ont retenu de la grande et petite histoire de la deux fois reine de France et ultime duchesse de Bretagne.

Par Xavier Collombier

L'emblème d'une région "historique". © Anne Bellamy / AGR école de l'image Nantes
© Anne Bellamy / AGR école de l’image Nantes L’emblème d’une région « historique ».

Le bonnet d’Anne

Anne – Bonnets Rouges, même combat. Les partisans d’une réunification de la Bretagne historique à 5 départements ont fait de la dernière duchesse, l’ultime rempart contre cette France jacobine avant l’heure, centralisatrice et normative.

Anne et son bonnet. © Anne Bellamy / AGR Ecole de l'image Nantes
© Anne Bellamy / AGR Ecole de l’image Nantes Anne et son bonnet.

Une version moins phrygienne et plus graphique avec cette duchesse encerclée en son Château des ducs à son effigie par de rouges bonnets.

Petites fourmis à l'assaut de la Grande Reine. © Arnaud Emmeline / AGR Ecole de l'image Nantes.
© Arnaud Emmeline / AGR Ecole de l’image Nantes. Petites fourmis à l’assaut de la Grande Reine.

Une duchesse dans toutes les têtes des Bonnets Rouges, c’est la vision d’Aurélie.

Une reine dans les têtes. © Aurélie Chéron / AGR Ecole de l'image Nantes
© Aurélie Chéron / AGR Ecole de l’image Nantes Une reine dans les têtes.

 

Une nantaise, deux fois Reine

Autre vision, très nanto-nantaise avec ce patrimoine national d’un petit LU revu et historiquement corrigé.

Un Lu sinon rien. © Camille Debray / AGR Ecole de l'image Nantes
© Camille Debray / AGR Ecole de l’image Nantes Un Lu sinon rien.

 

Anne d’Hollywood

Enfin l’histoire mouvementée d’Anne impose un parallèle avec la série Game of Thrones. À la jonction entre Renaissance et Moyen-Age, la vie de l’ultime Duchesse aurait inspiré  Hollywood.

La guerre des Mondes avec Anne de B. © Marion Roy / AGR Ecole de l'image.
© Marion Roy / AGR Ecole de l’image. La guerre des Mondes avec Anne de B.

 

 

Publicités

Anne de Bretagne sur le petit écran (France 2 et France 3)

Alors que des équipes tournent actuellement à travers la Bretagne pour préparer le numéro de « Secrets d’Histoire », l’émission de Stéphane Bern, consacrée à Anne de Bretagne et dont la diffusion est prévue sur France 2 fin mai, c’est jeudi dernier qu’était tournée une émission spéciale de France 3 Nantes au Château des Ducs de Bretagne sur l’histoire d’Anne de Bretagne.

Photos Rémi Valais.

Animée par Emmanuel Faure, l’émission accueillait notamment Pierre-Gilles Girault, directeur adjoint du château de Blois, Didier Le Fur, médiéviste de l’école historique française (1), Marie-Hélène Jouzeau, directrice du patrimoine de la ville de Nantes et ancienne directrice du château des Ducs, Alan Simon, compositeur de l’opéra rock « Anne de Bretagne » (et membre du Comité Anne de Bretagne 2014), et Jacky Flippot, maire-adjoint de Blain en charge du patrimoine, et représentant du Comité Anne de Bretagne 2014.

Cette émission sera diffusée ce vendredi 25 avril sur France 3 « Pays de Loire » et donc uniquement en Loire-Atlantique (et les départements dits « ligériens » et pas dans les 4 autres départements bretons) . (Rediffusion samedi 26 mai à 15h25) . L’émission devrait être disponible sur le site internet de France 3 Nantes dans les jours suivants.

(1) Nous y reviendrons dans les semaines à venir mais depuis des siècles à partir de faits historiques plus ou moins avérés s’affrontent chroniqueurs et historiens bretons et français, les uns affirmant les droits et la souveraineté de la Bretagne, les autres rabaissant en permanence la Bretagne à l’état de dépendance des rois français, M Le Fur est un digne représentant de cette école historique française. Pour avoir une perspective différente, il est intéressant d’aller consulter les travaux des historiens anglais, espagnols, allemands, etc…. ce qui permet de constater que leurs points de vue sont beaucoup plus proches de celui de l’école historique bretonne.

 

France 3: Commémoration : Un Comité pour l’année Anne de Bretagne

France 3 Bretagne, 7 janvier 2013

Article d’Eric Nedjar

8-DSC01298-2

Le 9 janvier 1514, disparaissait Anne, dernière Duchesse souveraine de Bretagne. Une date anniversaire qui marque le lancement de très nombreuses commémorations organisées dans toute la région et tout au long de l’année et que se propose de mieux coordonner le Comité Anne de Bretagne 2014.

 

Dans le but de mieux coordonner et promouvoir les nombreux événements qui vont se dérouler tout au long de l’année pour commémorer les 500 ans de la disparition d’Anne de Bretagne, une dizaine d’associations créaient, au printemps dernier, le Comité Anne de Bretagne 2014.

Rencontre avec Jacques-Yves Le Touze, membre du comité.

Votre comité a pu recenser des dizaines d’événements et de projets visant à commémorer les 500 ans de la mort d’Anne de Bretagne. Comment expliquez-vous un tel engouement ?

C’est, en effet, assez positif de constater que la commémoration de la mort de la dernière duchesse souveraine de Bretagne va donner lieu à autant d’événements dans les 5 départements bretons. Anne de Bretagne représente un moment charnière dans l’histoire de la Bretagne, le basculement de l’État breton vers la Province de Bretagne ;consciemment ou inconsciemment , ce moment fondamental est resté dans la mémoire des Bretons à travers le personnage d’Anne de Bretagne, une sorte de personnification d’un moment-clé de l’histoire des Bretons. L’histoire est un des piliers de l’identité bretonne, cet anniversaire ne pouvait passer inaperçu et la multitude d’événements prévus souligne cet intérêt des Bretons pour leur histoire.

Cette commémoration débutera officiellement le 9 janvier, jour de la mort d’Anne de Bretagne, avec le lancement d’un timbre à son effigie. Le comité en est, je crois, l’initiateur ?

C’est en effet sur l’initiative de deux membres-fondateurs du Comité qu’une pétition a été lancée pour que la Poste édite un tel timbre. C’est une magnifique manière de commencer cette Année Anne de Bretagne 2014. Le timbre sera présenté officiellement les 11 et 12 janvier au Château des Ducs de Bretagne à Nantes, mais aussi à Rennes et Quimper.

L’exercice est difficile, j’imagine, mais si vous deviez retenir une manifestation organisée ces prochaines semaines, quelle serait-elle ?

Il est quasi impossible de retenir un seul événement tellement leur diversité est notable.On peut citer par exemple les deux concerts de Nantes et Saint-Malo qui reprendront la musique des funérailles d’Anne de Bretagne, ou encore les expositions de Nantes, Châteaubriant et Rennes autour des funérailles d’Anne de Bretagne, la création d’un oratorio par Roland Becker ou bien encore l’opéra-rock d’Alan Simon, etc, etc.

Pour vous, que représente Anne de Bretagne ?

Comme nous le disions, Anne de Bretagne personnifie un moment charnière dans l’histoire de la Bretagne, le passage d’une Bretagne indépendante vers une Province autonome ; Anne de Bretagne est non seulement la dernière duchesse souveraine de Bretagne, mais reine de France par deux fois, une résistante à l’invasion française, mais aussi la protectrice des arts à la cour de France, celle qui à la mort de Charles VIII, rétablira les institutions bretonnes, mais se remariera avec Louis XII, bref Anne de Bretagne symbolise cette volonté de faire au mieux des intérêts de la Bretagne dans une situation difficile et compliquée après une défaite militaire. En ce sens, Anne de Bretagne garde toute sa modernité dans le cadre d’une Bretagne qui cherche actuellement à retrouver plus d’autonomie.