Archives du mot-clé concert

Anne de Bretagne à l’honneur à Saint-André des Eaux, Lorient, Josselin, Ranrouët, Vannes, Rennes et Châteaubriant.

Anna-Vreizh-drapeau-OK

Anne de Bretagne est à l’honneur dans les prochains jours à travers la Bretagne:

Dimanche 3 Août à St André des Eaux (Brière) : Fete des Chalands Fleuris (100.000 fleurs !) sur le thème d’Anne de Bretagne (organisateur : ABSADE et Jacky Point ) + Exposition ICB/Anne de Bretagne. Jeux Bretons et médiévaux. Dès 10H30 : scénoparade, fest-deiz, restauration – cf http://www.chalandsfleuris.fr

Dimanche 3 août, Grand Théâtre de Lorient, 21h, Oratorio « Anne de Bretagne renaissante » de Roland Becker.

Mercredi 6 Août à Josselin en soirée d’étape dans le cadre du Tro-Breiz Dinan-Vannes: Hommage à Anne de Bretagne sous la forme d’une projection de videos sur Anne de BRETAGNE donnée par Joël Combot de l’association des Amis du Folgoët.

– Juillet-Aout tous les Dimanches à 16H00 au Château de Ranrouet à Herbignac (44) : visite thématique sur Anne de Bretagne par la médiatrice du château Fanny Bena :

Venez faire un voyage dans le temps d’Anne de Bretagne et d’autres personnages comme l’intrigant Jean IV de Rieux, seigneur du château de Ranrouët et tuteur de la petite Anne. Face aux rois de France qui menacent la Bretagne, vous découvrirez les péripéties qui ont agitées l’histoire du duché de la fin du Moyen Age jusqu’à son rattachement à la France. Intrigues, rebondissements, voltes-faces, c’est une histoire digne d’une véritable saga moderne qui vous attend !

Les dimanches à 16h en juillet et en août. Durée 1h00. Plein tarif 5€, réduit 4€, gratuit -7 ans.

– Les rendez-vous nocturnes du Parlement de Bretagne à Rennes démarrent le 11 juillet. Pour la 3e année consécutive, la projection d’images épousera l’architecture du bâtiment. Anne de Bretagne fera son apparition avant chaque spectacle

– Jusqu’au 21 septembre, exposition autour d’Anne de Bretagne, son reliquaire et le livre d’Heures, au Château Gaillard, rue Noë à Vannes, Entrée gratuite.

– Jusqu’au 30 Septembre à Châteaubriant (44) : Exposition autour du reliquaire du coeur d’Anne de Bretagne à travers une approche historique et scientifique de l’objet / Organisateur : Conseil Général de Loire-Atlantique et Musée Dobrée.

Publicités

Un oratorio pour célébrer Anne de Bretagne

Ouest-France, le 5 juin 2014

Oratorio Anne de Bretagne

Dihunerien, qui a produit le spectacle de Glenmor l’Insoumis, s’apprête aujourd’hui à célébrer le 500e anniversaire de la mort de la duchesse Anne de Bretagne. Première mondiale, rien de moins, l’oratorio Anne de Bretagne, renaissante sera présenté au public à Lesneven, à la salle Arvorik, samedi 28 juin.

Musique et textes d’époque

« Femme de savoir et de pouvoir, Anne a été la dernière duchesse souveraine de Bretagne », rappelle Michel Chauvin qui a voulu lui rendre un hommage exceptionnel. L’oratorio sera interprété par l‘Ensemble Bretagne Armoricaine, dirigé par Roland Becker : « Nos choix d’instrumentation et d’ornementation ont été faits après consultation d’ouvrages du XVIIesiècle. » Ce concert célébration sera donné par 13 instrumentistes, 2 chanteurs et un récitant pour un livret rédigé en français par Laure Le Gurun : « Ce livret ne parle que d’Anne grâce aux mots d’un homme qui l’a accompagnée toute sa vie, Alain Bouchard, l’auteur des Grandes Chroniques de Bretagne. » Le concert sera accompagné d’une projection d’images d’archives, des enluminures de l’ouvrage Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne.

Lesneven se souvient

Durant l’été 1505, la duchesse Anne entreprend un Tro Breizh, un tour de Bretagne sur lequel s’appuie le synopsis du concert. « Ce voyage qui est passé par Le Folgoët, a été le moment de tous les recueillements et de toutes les fêtes. » Michel Chauvin y voit un testament laissé à la Bretagne : « Dans ce Tro Breizh, la duchesse a laissé à la Bretagne la force de ses valeurs. Après cela, la Bretagne placera sa liberté au-delà des contingences humaines. »Michel Chauvin engage une idée forte : ce voyage fondateur a donné à la Bretagne la force du mythe.

Le budget du spectacle se monte à 30 000 €. S’il avait fallu répercuter le coût réel d’une représentation sur le prix des places, bien des familles n’auraient pu y assister. Le comité des fêtes et de l’animation culturelle a fait un choix déterminant : « Le prix des places ne doit pas être un obstacle », explique son président Bernard Prémel-Cabic.

 

Samedi 28 juin, Oratorio : Anne de Bretagne, renaissante, salle Arvorik à 20 h 30. Réservation : office de tourisme et permanences de la salle Arvorik. Prix : 12 € sur place, 10 € sur réservation et 8 € sur réservation (demandeurs d’emplois et étudiants).

Jeudi 1er mai à Saint-Malo, concert « Les Funérailles d’Anne de Bretagne »

Classiqueaularge

Jeudi 1er mai, à 20h30, concert « Les Funérailles d’Anne de Bretagne » en la cathédrale de Saint-Malo qui comprendra la totalité du service funèbre tel qu’il a été donné pour les funérailles d’Anne de Bretagne, notamment avec la musique d’Antoine de Févin, , avec des récits et les discours qui ont été tenus lors de cette cérémonie en 1514, et avec – en supplément – les gwerzioù qui seront chantées par Yann-Fañch Kemener, intercalés entre les différents morceaux du « Requiem » d’Antoine de Févin. (organisateur Classique au Large – Ville de St Malo).

Voir le site.

Musiques pour les funérailles d’Anne de Bretagne, un concert remarquable et émouvant.

La cathédrale de Nantes ce samedi 5 avril au soir

La cathédrale de Nantes ce samedi 5 avril au soir

Ce samedi 5 avril, dès 18h30, se pressaient devant les portes de la cathédrale de Nantes les personnes ayant la chance d’avoir un billet pour le concert exceptionnel donné dans le cadre du 500è anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne.

Plus d’un millier de spectateurs ont rempli les travées de la cathédrale pour assister à une soirée émouvante et de grande qualité.

Dans la pénombre de la nef alors que le magnifique tombeau, des parents d’Anne, le duc François II et la duchesse Marguerite, restait éclairé, la voix prenante de Yann-Fañch Kemener s’éleva du fond de la cathédrale pour interpréter « ar skoliataer yaouank », donnant le ton de toute la soirée, beauté, tristesse, émotion.

L’ensemble Doulce Mémoire prenait le relais avec ses 5 musiciens, ses 5 chanteurs et son récitant. Pures merveilles que ces musiques entre Moyen-Age et Renaissance interprétées dans un total silence, l’assistance étant prise dans cette ambiance extraordinaire. Voix magnifiques et musiciens de talent, l’ensemble Doulce Mémoire réalise là une prestation tout à fait remarquable.

Le tombeau de François II de Bretagne resplendissant dans la pénombre de la cathédrale.

Le tombeau de François II de Bretagne resplendissant dans la pénombre de la cathédrale.

Ponctué par les propos du récitant décrivant les différentes étapes des funérailles grandioses d’Anne de Bretagne et par les intermèdes traditionnels de Yann-Fañch Kemener, le concert proposait la messe de requiem d’Antoine de Fevin.

En faisant intervenir Yann-Fañch Kemener, le directeur de Doulce Mémoire souhaitait donner la parole au peuple breton répondant ainsi aux pompes royales des funérailles et il est intéressant de le citer:  » En élaborant ce programma et en lisant le récit tellement vivant du héraut d’armes d’Anne de Bretagne, je me suis rendu compte qu’au-delà de tout ce deuil officiel mis en scène par le pouvoir royal, il existait aussi une douleur muette, celle des Bretons qui perdaient leur duchesse, qui perdaient aussi l’indépendance du duché. J’ai voulu faire entendre la voix du peuple en marge des chantres du roi. Aussi ai-je demandé à Yann-Fañch Kemener des gwerzioù. Ces chants solos agissent comme un contrepoint à la polyphonie complexe qui exprime toute la pompe royale. Sa voix rend audible ce peuple breton, si attaché à sa duchesse Anne qui lui avait légué son cœur et qui encore aujourd’hui lui reste singulièrement attaché« .

NantesAdeBZH2014 006

 

Le récit des funérailles se base sur le manuscrit du premier héraut d’armes de la duchesse Anne, Pierre Choqué, dit Bretagne, relatant ce mois de funérailles.

Les dernières paroles de Pierre Choqué relatant la volonté d’Anne de Bretagne de voir son cœur retourner « auprès de ses fidèles Bretons et dans sa cité chérie de Nantes » ont particulièrement ému les spectateurs.

Prochaine représentation, le 1er mai à la cathédrale de Saint-Malo.

PS:

– Lorsque l’on entend la volonté d’Anne de voir son cœur en sa chère cité de Nantes auprès de ses fidèles Bretons, on ne peut qu’être motivé encore plus pour participer à la manifestation du samedi 19 avril à Nantes pour la réunification de la Bretagne ! On ne peut laisser perdurer la situation actuelle qui est une véritable négation de notre histoire . Tous à Nantes le 19 avril !

– Il est regrettable que ce concert remarquable ne soit donné que deux fois en Bretagne cette année alors qu’il aurait eu toute sa place dans les grands festivals de l’été, Quimper, Lorient, etc… Comment ne pas intégrer un tel bijou dans leur programmation ??

 

 

AnnedeBretagneFunéraillesCD

Ce samedi 5 avril, visite guidée à Rennes et concert à la cathédrale de Nantes

–  Office du tourisme de Rennes. Visite guidée: à 14h30, retracez le parcours du couronnement d’Anne de Bretagne en février 1489.

–  Concert « Les Funérailles d’Anne de Bretagne » par l’ensemble de musique ancienne Doulce Mémoire, à la Cathédrale de Nantes.

Ce concert évoquera les obsèques grandioses d’Anne de Bretagne. La musique apparaîtra sous trois formes distinctes : le grégorien de l’Office des Matines des Défunts, la polyphonie savante du Requiem et des motets et enfin la monodie de la Gwerz traditionnelle, interprétée par le grand artiste breton Yann-Fañch Kemener.