Archives du mot-clé commémoration

Année Anne de Bretagne 2014, expositions et conférences en novembre à Quimper, à Nantes, à La Montagne, à Lannilis.

Logo-Anna-Vreizh

L’Année Anne de Bretagne 2014 continue en ce mois de novembre à travers la Bretagne avec conférences, expositions et colloque.

– Jusqu’au 29 novembre, exposition sur Anne de Bretagne à Ti ar Vro Kemper, 3 Esplanade Famille Gabaï, à Quimper, renseignements au 02 98 90 70 43.

– Jeudi 6 novembre à 18h30 à Ti ar Vro Kemper, conférence de Gildas Salaün, Musée Dobrée, sur « Anne de Bretagne, première reine médiatique ».

– Jeudi 6 novembre, à La Montagne (44): conférence « le message d’Anne de Bretagne », le jeudi 6 novembre 2014 à 20h30 animée par Étienne Gasche, salle Georges Brassens, rue de la Gaudinière, entrée gratuite, Renseignements-réservations : mediatheque@ville-lamontagne.fr, 02.40.65.66.24

– du 7 au 22 novembre: exposition Anne de Bretagne en 17 panneaux et objets et œuvres d’un fonds privé. Médiathèque de La Montagne, 92 rue Violin, ouvert du mardi au vendredi, vernissage le vendredi 7 novembre 2014 à 18h00. Renseignements sur les horaires et présentations de l’expo : mediatheque@ville-lamontagne.fr, 02.40.65.66.24

– Jeudi 13 novembre à 14h, salle Yves Nicolas, entre les pharmacies, espace Lapoutroie, Lannilis : projection de vidéos, par Joël Combot, sur la vie de la Duchesse Anne de Bretagne, pour le 500e anniversaire de sa mort. Plusieurs tableaux : son pèlerinage à N.D. du Folgoët et le Tro Breiz, son séjour dans le Léon et le Trégor, ses longues funérailles, et l’écrin du cœur. Entrée libre et gratuite.

– Samedi 15 novembre, au château des Ducs de Bretagne à Nantes, à l’occasion du 500ème anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, colloque sur « Bretagne, régions européennes et démocratie participative », suivi de la cérémonie de remise des colliers de l’Ordre de l’Hermine, Organisation: Institut Culturel de Bretagne, contact: postel@skoluhelarvro.org .

– Jeudi 20 novembre à 18h30, à Ti ar Vro Kemper, conférence de Claude Nadeau, sur « La musique d’Anne de Bretagne et Anne de Bretagne à travers la musique » .

A la découverte d’Anne de Bretagne en novembre à Quimper

AnnedeBretagneQuimper

Ti ar Vro Kemper accueille jusqu’au 29 novembre une exposition dédiée à Anne de Bretagne. Les 26 panneaux réalisés par l’Institut Culturel de Bretagne permettront aux visiteurs de découvrir les différents aspects de la dernière souveraine des Bretons.

A cette occasion, Ti ar Vro Kemper organise deux conférences gratuites:

– le jeudi 6 novembre à 18h30, conférence de Gildas Salaün du Musée Dobrée, sur « Anne de Bretagne, première reine médiatique ».

– le jeudi 20 novembre à 18h30, conférence de Claude Nadeau, sur « La musique d’Anne de Bretagne et Anne de Bretagne à travers la musique » .

Renseignements auprès de Ti ar Vro Kemper, 3 Esplanade Famille Gabaï, à Quimper, 02 98 90 70 43.

Nombreuses animations à Rennes autour d’Anne de Bretagne jusqu’au 2 novembre.

Un rappel: de nombreuses animations ont lieu jusqu’au 2 novembre à Rennes autour d’Anne de Bretagne organisées par le Musée de Bretagne, le musée des beaux-arts, l’office du tourisme, la bibliothèque et les archives. Voir l’article complet ici.

anne au coeur de Rennes

Mardi 14 octobre sur France 2, les secrets d’histoire d’Anne de Bretagne s’invitent chez Stéphane Bern

France 3 Nantes

Article de Xavier Colombier

Stéphane Bern raconte les secrets d'histoire d'Anne de Bretagne. © Secret d'histoire / JLR production / France Télévisions

Mardi 14 octobre, Stéphane Bern perce sur France 2 les secrets d’histoire d’Anne de Bretagne, l’ultime duchesse, la deux fois reine de France.

Ses secrets

500 ans après sa mort, Anne de Bretagne reste un mystère sur bien des points. La deux fois souveraine de France, l’ultime duchesse d’une Bretagne quasiment indépendante a vu son histoire revisitée par de nombreux histrions . Symbole de résistance, garante de l’identité bretonne, première identitaire, bonnet rouge avant l’heure ?
Emblème d’une Bretagne fière et unique, est-elle finalement celle que l’on croit?
Anne est avant tout une souveraine d’un moyen-âge finissant, prise de guerre d’un mari, roi vainqueur de son père François II, battu jusque devant son château de Nantes.
Pieuse, le Pape Alexandre Borgia  permit son deuxième mariage avec Louis XII, le cousin germain de son premier mari Charles VIII . Elle fut avant tout une femme soumise à la raison d’Etat. Alexandre annulera le mariage de Jeanne de France avec Louis XII, allié de son fils Cesare. Ce premier mariage avait été organisé par Louis XI pour se débarrasser de la branche rivale des Valois Orléans. Peine perdue.

9bd9fb57b302c3c24dead84583843f39.jpg

 

Promise au pire ennemi de la France

Anne de Bretagne c’est la duchesse destinée par son père François II à Maximilien d’Autriche l’ennemi de la France voisine. Le fils de Louis XI, Charles VIII ira jusqu’à assiéger à Nantes l’héritière du duché pour éviter l’union de la Bretagne avec le Saint Empire Germanique. Elle deviendra Reine de France puis à nouveau reine, quand elle épousa le cousin de Charles, à la mort de ce dernier, Louis d’Orléans, Louis XII.

The story of Ann of Brittany close to Sansa Stark’s Game of Thrones #GoT #GoTSeason4 petitlien.fr/75tw

Reine de la Renaissance

Ses deux royaux époux iront guerroyer en Italie en plein ébullition après la chute de Byzance  et en perpétuelle lutte d’influence entre provinces et États pontificaux. Cette contemporaine de Machiavel, Leonard de Vinci et Lucrèce Borgia accompagnera le mouvement. La résidence des ducs deviendra le premier château de la Loire (1) à l’influence renaissance. Le gisant de ses parents commandé par Anne, aujourd’hui visible en la cathédrale St Pierre St Paul de Nantes est l’expression du début d’une révolution artistique. Le retour d’une représentation classique du corps.
Anne, la deux fois Reine, est morte à Blois en 1514, elle avait 37 ans.

(1) Note du Comité: contrairement à ce que dit cet article le château des Ducs de Bretagne à Nantes n’est pas un « château de la Loire » au sens que l’on entend habituellement ie « du val de Loire ».