Archives du mot-clé Bretagne

Samedi 19 avril matin, visite sur les pas d’Anne de Bretagne à Nantes .

AnnedeBretagneFreour

Samedi 19 avril, de 10h30 à 12h30, à Nantes, visite sur les pas d’Anne de Bretagne, organisée par Nantes Tourisme. A travers les ruelles de l’ancienne ville close, laissez-vous guider vers les lieux évocateurs ou disparus où Anne de Bretagne, alors duchesse, vécut. C’est aussi une Reine dans sa ville natale que vous redécouvrirez : cette Nantaise eut un rôle politique mais aussi un rôle de mécène.
Du château où elle est née à la place du Bouffay, en passant par la cathédrale où reposent ses parents, c’est la Bretagne du Moyen-Age que l’on découvre.

Contact au 0892 464 044.

Une fois terminée cette visite, vous pourrez participer à la manifestation pour la réunification de la Bretagne, place de Bretagne à Nantes, 15h.

Publicités

Anne de Bretagne sur France-inter avec Jean Lebrun et Jean Kerhervé

« L’union à la France demeure encore largement ressentie en Bretagne comme une absorption. En 1932, les premiers autonomistes firent même sauter la sculpture qui la célébrait sur la façade de l’Hotel de Ville de Rennes et, depuis, la niche qui l’abritait est vide.

La sculpture représentait Anne de Bretagne, devenue, et par deux fois, reine de France offrant son duché au royaume. C’était l’interprétation qui était donnée du geste  qui heurtait car la duchesse, elle, passait depuis longtemps pour une figure de résistance. Peu à peu s’était construite dans la mémoire la figure d’une duchesse qui aurait été aussi proche de ses chers bretons que distante de la France.

Cette vision relève largement du mythe mais elle convient parfaitement à la Bretagne d’aujourd’hui qui voit son destin comme celui d’une nation invisible dans une indépendance relative. Aussi le 500ème anniversaire de la mort d’Anne -elle a été inhumée à Saint-Denis le 16 février 1514 – est-il accompagné d’innombrables manifestations et évènements à travers la péninsule. Et il n’est pas impossible que son ombre plane samedi sur le prochain rassemblement contre Notre-Dame des Landes dans sa bonne ville de Nantes. »

Emission de Jean Lebrun avec la participation de l’historien Jean Kerhervé.

Pour écouter l’émission, cliquer sur l’image

Jean Lebrun France Inter

Pierrick Massiot: « Si la jeune duchesse est tellement convoitée, c’est que la Bretagne est riche et sa position géographique stratégique ».

In « Qui était Anne de Bretagne ? » 500e anniversaire de sa mort, Janvier 1514-2014, hors-série Ouest-France.

AGE_1207205426.jpg

Pierrick Massiot, président du Conseil régional de Bretagne (administrative) :

« Si la jeune duchesse est tellement convoitée, c’est que la Bretagne est riche et sa position géographique stratégique. A l’heure d’une grande mutation de nos appareils de production, ces deux éléments peuvent être médités. La « marimité » de la Bretagne en particulier. La duchesse devient reine de France mais jamais elle n’oublie la Bretagne: n’opposons pas Paris et la Bretagne. Anne est bretonne évidemment. Mais son père est de grande famille française, la famille d’Orléans quand sa mère a du sang espagnol et béarnais. Alors que la Bretagne accueille des milliers d’habitants nouveaux, affirmons que ces apports nombreux et de toutes origines sont une richesse pour la Bretagne. Etre breton, hier et plus que jamais aujourd’hui, c’est être ouvert aux autres, curieux, respectueux, avoir du coeur. »

Messe solennelle en mémoire d’ANNE de BRETAGNE à la Cathédrale Saint-Pierre de RENNES

– Grande affluence à RENNES à la Messe solennelle en mémoire d’ANNE de BRETAGNE à la Cathédrale Saint-Pierre célébrée le Dimanche 12 Janvier 2014 par le Père Bernard HEUDRE, curé de la cathédrale qui a rappelé aux fidèles que c’est dans cette cathédrale qu’ Anne de Bretagne a été couronnée duchesse de BRETAGNE le 10 Février 1489 et qu’a été aussi enterrée dans la crypte sa jeune soeur Isabeau de BRETAGNE décédée à 12 ans en 1490.

– Grands moments d’émotion lorsque Yolaine DELAMAIRE (lauréate du concours de chant de la Bogue d’Or)  a chanté a capella des cantiques bretons au moment de l’offertoire (A-ziar en aotér) et après la communion : Kantik Sant Erwann repris par l’assemblée …

Année Anne de Bretagne 2014: le programme du jeudi 9 janvier

Anna-Vreizh-drapeau-OK

Ce jeudi 9 janvier sera le 500ème anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne,dernière Duchesse souveraine de Bretagne. Plus d’une quarantaine d’événements vont être organisés cette année à cette occasion dans les cinq départements bretons.

Cette Année Anne de Bretagne 2014 commencera avec les événements suivants :

 

–        9 janvier 2014 au FOLGOET (29) : A 11H15 sera célébré un office solennel en mémoire d’Anne de Bretagne au sanctuaire  Notre-Dame du Folgoet (Léon – étape principale  du tro Breizh d’Anne de Bretagne en été 1505) par le recteur Jean-Yves Le Bras. Cet office sera précédé à 10H00 par une conférence à la salle Yves Bleunven sous la forme d’un diaporama sur Anne de Bretagne (présenté par Joel Combot). L’après-midi (14H00) un concert d’orgue, de cornemuse ancienne et de flute sera donné à la basilique par les professeurs du Conservatoire de Musique de Brest Marta Gliozzi et Elodie Bouleitfour. : programme bati autour d’oeuvres contemporaines de la duchesse Anne. A 17H00 réunion conviviale de clôture autour du pot de l’amitié / Organisateurs de la journée : Mr le Maire, Mr le Recteur et Mr le Président des Amis du Folgoet avec la participation d’Ar Vro Pagan.

–        Jeudi 9 janvier 2014 (date anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne) à NANTES : Rassemblement commémoratif en l’honneur d’ANNE de BRETAGNE à 17H00 devant la Statue de la Duchesse Anne située à l’entrée de la porte principale du Château des Ducs : Amener fleurs et drapeaux (organisateur : BRETAGNE REUNIE).

–        9 janvier 2014   à NANTES : Messe à 18H00 en mémoire d’Anne de Bretagne célébrée par le Père Leray, Vicaire épiscopal, Chancelier du Diocèse, dans la chapelle de l’Immaculée  (située près du château des Ducs) construite par la volonté du Duc François II et récemment restaurée.

–        9 janvier 2014   à SAINT-BRIEUC : Messe à 18H30 en mémoire d’Anne de Bretagne à la cathédrale St Etienne de Saint Brieuc, présidée par le Père Antoine Le Meur, curé de la cathédrale.

–        9 janvier 2014, inauguration officielle du nouveau collège Anne de Bretagne à Saint-Herblain.

–        9 janvier 2014 (19H00) : Café littéraire avec Jean-Pierre Le Mat et Etienne Gasche dans les salons de l’Hôtel de Ville à Vannes (organisateur Dihunerien)

Commande de bannières  » Anne de Bretagne 2014 « 

Anna-Vreizh-drapeau-OK

Le Comité Anne de Bretagne 2014 propose une bannière d’ Anne de Bretagne pour 2014.

De format 95 cm sur 120 cm (avec sangle et deux anneaux) , elle s’inspire de la bannière des souverains bretons, semis d’hermines sur fond blanc, avec en son centre le portrait stylisé d’Anne de Bretagne. Réalisée par Mikael Bodlore-Penlaez de l’association vexillologique Bannieloù Breizh , cette bannière au tirage limité est destinée aux associations, organismes et institutions organisant des manifestations autour du personnage d’Anne de Bretagne en 2014. C’est aussi une pièce de collection pour tout particulier intéressé par l’histoire de la Bretagne que l’on pourra faire flotter tout au long de l’année 2014.

Le prix par unité est de 18 € port compris.

Précision: Anne regarde vers la hampe de la bannière.

Merci de nous indiquer dès que possible votre commande par e-mail à annedebretagne2014@free.fr ou par notre fiche de contact

Ouest-France. Un hors-série sur Anne de Bretagne

annedebretagneOuest-France

L’année 2014 sera celle du 500e anniversaire de sa mort. Ce hors-série d’Ouest-France raconte un destin exceptionnel.

 Duchesse de Bretagne à 12 ans, elle sera deux fois reine de France. Née à Nantes, Anne devient une première fois reine lorsqu’elle épouse Charles VIII. Au décès du souverain, elle n’a que 21 ans. Il n’y a pas de dauphin pour le trône. Elle doit alors se marier avec Charles VIII. Pour la seconde fois, elle est reine de France. C’est un cas de figure unique dans l’histoire.

Anne est aimée des Bretons et elle est vigilante à préserver leurs droits. Elle sillonne ainsi son duché de Nantes à Auray en passant par Locronan Morlaix ou Saint-Brieuc. Elle tient aussi à rendre hommage aux sept saints fondateurs de la Bretagne. Si attachée à sa Bretagne, elle ne pourra, pour autant, empêcher le rattachement du duché à la France en 1532.

L’année 2014, celle du 500e anniversaire de sa mort, sera l’occasion d’un vaste hommage à une figure majeure de l’histoire bretonne. Dès le début janvier, un timbre lui sera consacrée. Et tout au long de l’année, de nombreuses manifestations retraceront son parcours. Ce hors-série, richement illustré, raconte ainsi la vie d’Anne de Bretagne et ses engagements pour la Bretagne, tant elle est restée un symbole fort. Des acteurs de la Bretagne d’aujourd’hui l’évoquent aussi dans ce hors-série, comme Jean-Louis Jossic, chanteur et co-fondateur des Tri Yann : « J’ai beaucoup de tendresse pour le personnage d’Anne de Bretagne. Elle était à l’avant-garde parce qu’elle n’était pas une femme dans l’ombre. »

Le comité Anne de Bretagne 2014 fédère les nombreux rendez-vous de 2014 (annedebretagne2014.wordpress.com).