Archives pour la catégorie gastronomie

Le Berligou, le vin des Ducs de Bretagne, présenté au grand public.

IMG_3328

C’est ce samedi , par une belle journée de printemps, qu’a eu lieu un petit évènement dans le monde viticole et gastronomique breton .

Le Domaine Poiron-Dabin situé à Château-Thébault au cœur du vignoble breton présentait sa production de Berligou en rouge et en rosé, ce Berligou qui fut le vin de la cour de François II et de sa fille Anne de Bretagne. Grand retour donc de ce vin hautement symbolique pour la Bretagne.

Ce Berligou qui a bien failli disparaître retrouve ainsi une nouvelle jeunesse grâce à ces viticulteurs dynamiques et désormais, les pieds de Berligou ne pourront être plantés qu’en Pays nantais.

IMG_3324

Les visiteurs pour cette journée historique étaient accueillis par Charles Téméraire , François II et Anne de Bretagne, joués par des membres de la famille Poiron-Dabin. A l’appui de leur démarche, l’exposition « Anne de Bretagne et son temps » réalisée par l’Institut Culturel de Bretagne était présentée dans les différentes salles.

IMG_3330

IMG_3369

Pour les amateurs, le Berligou rosé et rouge est dès à présent disponible auprès du domaine.

 

IMG_3368

Le Comité Anne de Bretagne était représenté à cette journée par Didier Lefèvre et Jacques-Yves Le Touze.

Publicités

Le renouveau du Berligou, le vin des Ducs de Bretagne.

Durant l’année 2014, l’année du 500ème anniversaire de la disparition d’Anne de Bretagne, certains privilégiés dont les membres du Comité Anne de Bretagne avaient pu gouter quelques verres de ce désormais célèbre « Berligou », le vin des Ducs de Bretagne.

Grâce au Domaine Poiron-Dabin, à Château-Thébault, en pays nantais, les Berligous, rosé et rouge, vont être maintenant proposés au grand public.

La résurrection d’un cépage, le Berligou, le vin des Ducs de Bretagne

Après une très longue absence, le vin des Ducs de Bretagne retrouve sa place dans le vignoble nantais, au domaine Poiron Dabin. Deux frères, viticulteurs, Jean-Michel et Laurent Poiron, redonnent ainsi naissance au Berligou pour le grand public.

Les amateurs de vins ne manqueront pas ce nouveau rendez-vous fixé par l’un des plus audacieux domaines de Bretagne.

PoironDabin
Le domaine Poiron Dabin situé dans l’appellation d’origine contrôlée Muscadet Sèvre et Maine, porte tout au long de l’année une attention bienveillante à son environnement, veille avec passion sur son vignoble, pour le plus grand bonheur des amoureux de la région nantaise et des amateurs de l’excellence bretonne. Jean-Michel et Laurent Poiron partagent la même passion pour leur domaine viticole depuis plus de 26 ans. Leur vignoble couvre aujourd’hui
65 hectares. Ils produisent des vins d’une grande régularité : des vins structurés subtils et audacieux issus de 9 cépages aussi différents les uns des autres.
Avec le Berligou, le domaine Poiron Dabin redonne une profondeur historique et culturelle à l’héritage viticole de la région nantaise.

Le Berligou, le vin de la cour de Bretagne

FrancoisIIdeBZH

François II, Duc de Bretagne.

Le Berligou fût offert par Charles le Téméraire, Duc de Bourgogne, à son cousin et allié François II, Duc de Bretagne, et père d’Anne de Bretagne. Les vins rosés et rouges font alors prestige sur les tables royales à travers l’Europe. Anne de Bretagne exigera d’ailleurs le service du Berligou à Amboise et au château de Langeais, après être devenue Reine de France.

Anne de Bretagne 1

La statue d’Anne de Bretagne à Nantes.

Oublié, il disparaît partiellement après les crises du XIXème siècle produites par des maladies
venues d’Amérique : l’oïdium, le mildiou et le phylloxera.
C’est en 1930, que le comte de Camiran accompagné de son pépiniériste Joseph Picot de
la Bourchinière à St Fiacre va se rendre à Couëron sur l’ancienne propriété des Ducs de Bretagne à La Chabossière pour retrouver trace de ce fameux Berligou. Le cépage sera
ainsi sauvé de l’oubli.
En 1993, son histoire intéresse un groupe de 12 historiens, techniciens, ingénieurs et vignerons qui vont le sortir de l’oubli. Une étude ampélographie (analyse des particularités variétales) va révéler qu’il s’agit d’un cépage rare et introuvable ailleurs. Il serait probablement un des aïeux
du Pinot Noir actuel.

Le renouveau en 2016

Jean-Michel et Laurent Poiron ont alors planté 1 ,5 hectares en 2011 pour cueillir les premières grappes en 2014. Le jus a fermenté et séjourné 1 an en fût de chêne breton de la forêt du Gavre… Clin d’œil au Duc François II qui n’aurait jamais été chercher son bois en forêt du Limousin, chez son cousin et néanmoins ennemi mortel, Louis XI de France.
Après 6 mois en cuve nantaise verrée, la mise en bouteilles est effectuée en avril 2016.

Lancement le samedi 28 mai

Berligou rouge

Le Berligou rouge

Uniques vignerons récoltants à produire le Berligou en vin rouge, Jean-Michel et Laurent
présentent au grand jour leur première cuvée, témoignage gastronomique du patrimoine de la
région nantaise et de la Bretagne ainsi que le Berligou rosé 2015.

Berligou rosé

Le Berligou rosé

Pour découvrir ces vins qui ont marqué l’histoire de la Bretagne , ils vous donnent rendez-vous sur le domaine le samedi 28 mai de 10h à 22h. Au programme: dégustation des vins, ambiance début Renaissance, exposition sur Anne de Bretagne et son temps ( production ICB).

Renseignements : 02 40 06 56 42

Anne de Bretagne et … la galette-saucisse !

galette-saucisse

Libération, 19 décembre 2014

Mi-chaud mi-froid, ce hot-dog breton à base de blé noir est un symbole du patrimoine local. Tant qu’on ne le badigeonne pas de moutarde…

(….)

Pourquoi cette précision ? Parce que la galette-saucisse est un en-cas purement gallo, donc haut-breton. Du reste, le terme de galette n’existe pas en Basse-Bretagne où lui est préférée la dénomination de crêpe de blé noir, ou bien de sarrasin (salée, donc), par opposition à la crêpe de froment (sucrée). Mais revenons à nos cochons. Et tout d’abord au blé noir – «polygonacée importée d’Asie, qui n’est pas une céréale»,précise doctement Benjamin Keltz -, «massivement semé dans la région au XVe siècle sous les encouragements d’Anne de Bretagne», qui devient la base de l’alimentation bretonne. Pour ce qui est de la saucisse, nul besoin de développer l’ancrage du cochon dans la région, dont les élevages, principalement en Côtes-d’Armor et dans le Finistère, représentent 90% de la production porcine française.

(….)

Château de Goulaine, du 18 octobre au 2 novembre : « Si Anne de Bretagne m’était contée » .

Goulaine

Du 18 octobre au 2 novembre, le château de Goulaine accueille une exposition temporaire sur le thème d’Anne de Bretagne. Avec la collaboration d’Alan Simon, créateur, de l’opéra rock « Anne de Bretagne », le château devient le théâtre de la vie de la Duchesse.

L’EXPOSITION

Le 20 septembre, se produisait au Zénith de Nantes, la dernière de l’opéra rock, « Anne de Bretagne ». Pour ce magnifique spectacle retraçant la vie d’Anne de Bretagne, un nombre d’objets, de costumes et accessoires ont été créés. 

Lors des vacances de la Toussaint, petits et grands pourront découvrir ou redécouvrir la vie passionnante de la duchesse. Les costumes du spectacle s’invitent dans les différents salons du château. Une vingtaine de panneaux, reproduisant les plus belles enluminures et un texte original, d’Alan Simon, seront exposés. Les planches originales de la BD « Anne de Bretagne », signées par Jean-Marie Michaud et Etienne Gasche, seront également présentes et en vente.

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir le spectacle, Alan Simon a tout prévu. Une projection permanente du spectacle « Anne de Bretagne », tourné au château des Ducs de Bretagne, à Nantes et la mise en place des meilleurs clichés, pris durant la tournée de 2009 à 2014. Vous pourrez ainsi vous immerger dans ce fabuleux spectacle. 

Le château de Goulaine, quant à lui, dévoile lors de ces deux semaines, un trésor bien à lui : les petits chaussons de la Duchesse qui demeurent en cours d’expertise.

VEILLÉES MUSICALES

Alan Simon accompagné du groupe Dana (harpe celtique et guitare), vous invitent à deux veillées musicales. Les samedis 18 octobre et 1er novembre, à 20h30, Alan Simon racontera l’histoire à la fois, belle et tragique, de cette reine de France. Ces soirées s’achèveront par un verre de l’amitié au coin du feu.

Durant l’exposition, CD, livres Tee-shirts seront en vente et chacun pourra déguster le fameux Berligou, le vin de François II, dernier duc de Bretagne et père de la duchesse.

INFORMATIONS :

Le château, la volière aux papillons, le Musée officiel LU mais aussi l’exposition sont ouverts et accessibles, tous les jours, de 14h à 18h30. Les tarifs sont de 9€ pour les adultes, 5,50€ pour les enfants de 4 à 16 ans et de 7,50€ pour les étudiants.

Les samedis 18 octobre et 1er novembre, à 20h30 deux veillées musicales. La date du 1er novembre reste sous réserve du nombre de participants. Les places sont en vente sur tickenet et francebillet mais aussi sur place le soir même, dans la limite des 135 places. Tarif unique de 15 euros. Durée : 1h30 – 2h environ.

Renseignements : 02 40 54 91 42. et places sur : vente des billets.

Du 10 au 14 juillet, les Fêtes Historiques de Vannes consacrées aux « Grandes Heures d’Anne de Bretagne »

Ville de Vannes

feteshistoriquesvannes2014

« Les grandes heures d’Anne de Bretagne »

2014 est une année particulière du fait de la célébration des 500 ans du décès d’Anne de Bretagne, figure majeure de l’Histoire bretonne, le 9 janvier 1514. Anne de Bretagne naît le 25 janvier 1477 dans le Château de Nantes alors en pleins travaux. Fille aînée de François II, elle passe ses premières années entre Nantes, Vannes et Clisson. Le temps de l’enfance fut bref pour Anne. Très tôt, en effet, son destin est conditionné par les menaces qui pèsent sur le Duché breton. Depuis le 14e siècle, la Bretagne a cherché à s’émanciper du Royaume de France. Pour assurer l’avenir du Duché, en l’absence d’héritier mâle, le mariage d’Anne devient une question essentielle.

Animations gratuites du 10 au 14 juillet 2014

la vie d’Anne de Bretagne

Nouveauté 2014 | Reconstitution de 10 tableaux de la vie d’Anne de Bretagne et scénettes animées par une centaine de figurants.
Visites gratuites, commentées par un guide du patrimoine. Départ des visites à 20h du plateau de la Garenne.

Allées du jardin de la Garenne – Les jeudi 10 et vendredi 11 juillet de 20h à minuit et le samedi 12 juillet de 20h à 22h30.

  • Sacre le 10 février 1489
  • 1er mariage à Rennes le 19 décembre 1490
  • 2e mariage à Langeais le 6 décembre 1491
  • 3e mariage à Nantes le 8 janvier 1499
  • Voyage du navire La Cordelière le 5 octobre 1502
  • Le Tro Breizh (tour de Bretagne) de juin à septembre 1505
  • Remise du manuscrit des Grandes Heures en 1508
  • Anne en prière avec les trois saintes en 1512
  • La mort d’Anne de Bretagne le 9 janvier 1514

Village renaissance

Jardin des remparts  – Samedi 12 juillet de 20h à 22h30. Dimanche 13 et lundi 14 juillet de 14h à 20h.

  • Un village Renaissance avec ses échoppes et de nombreuses animations : calligraphe, frappeur de monnaie, vitrier, forgeron, vannier et tonnelier, éleveur de furets, luthier…

Animations nocturnes

Jardin des remparts – Samedi 12 juillet de 22h30 à 23h45.

  • Démonstrations d’arquebuses, lanceurs de drapeaux et danses avec la participation des figurants des groupes étrangers de la confédération européenne des manifestations et spectacles historiques (Belgique, Italie, Allemagne).
  • Clôture par un embrassement des remparts.

Animations d’époque

Centre-ville – Dimanche 13 et lundi 14 juillet de 14h30 à 19h.

  • Découvrez les différentes animations qui célébraient le passage d’Anne de Bretagne, à l’occasion de son Tro Breizh (tour de Bretagne).
    Plongez au coeur de la Renaissance. Spectacles, échassiers, jongleurs et bateleurs ménestriers dans les places et rues vannetaises.

Cortèges des figurants costumés

Défilés en centre-ville – Dimanche 13 et lundi 14 juillet à 16h30, 17h et 22h30.

  • Le cortège de la Duchesse Anne de Bretagne partira du quartier Saint-Patern à 16h30, pour rejoindre la délégation vannetaise et les notables de Vannes, place Maurice Marchais.
    A 17h puis 22h30, ces deux cortèges soit près de 1000 personnes traverseront la vieille ville avec les figurants, les artistes, les groupes étrangers afin de rejoindre le jardin des remparts.
    Télécharger le plan

Feux d’artifice

Jardin des remparts – Dimanche 13 et lundi 14 juillet à 23h30.

  • Un spectacle pyrotechnique illuminera les remparts de Vannes retraçant l’histoire d’Anne de Bretagne en musique.

 

 

Anne de Bretagne à l’honneur ce week-end à Vannes et à Saint-Gildas des Bois

Salon_Livre_Vannes_480

Outre les expositions au château de Châteaubriant et au Château Gaillard de Vannes, Anne de Bretagne sera à l’honneur ce samedi au Salon du livre de Vannes lors d’une table ronde à 14h30 « Hommage à Anne de Bretagne » avec Philippe Tourault, Catherine de Lasa, Thierry Jigourel et Alan Simon.

Par ailleurs, le dimanche 22 juin, toute une journée est dédiée à Anne de Bretagne à Saint-Gildas des Bois,

StGildasdesBois

Pour la Fête de la Bretagne, Anne de Bretagne mise à l’honneur à Nantes, Dinan, Rennes, Lorient, Lanester, Guérande, Saint-Malo, La Baule.

fête de la Bretagne 2014

La Fête de la Bretagne est organisée chaque année autour du 19 mai, le jour de la Saint-Yves, en Bretagne et à travers le monde. Cette année, une place toute particulière est donnée à Anne de Bretagne en ce 500ème anniversaire de sa disparition.

–        Les 16 et 17 Mai, à Rennes : Anne de BRETAGNE et son temps. Exposition consacrée à la Duchesse Anne, à son environnement culturel, aux liens qu’elle a créé avec la musique, la peinture, la littérature, le droit et les institutions. Organisateurs : Institut Culturel de Bretagne et Skeudenn bro Roazhon. Exposition gratuite de 13H00 à 18H00 dans les locaux de Skeudenn bro Roazhon, 8 rue Hoche (près du Parlement de Bretagne)

–      Le 16 Mai à Rennes : Le couronnement d’Anne de Bretagne : Visite-conférence par Cécile Vautier sous la forme d’une présentation de documents puis d’un parcours en ville sur les traces de la procession du couronnement. Gratuit de 14H30 à 16H30, RV à l’office du tourisme 11 rue Saint Yves.

AnnedeBretagneKamishibaï

–      16 mai, à 17h30, à la bibliothèque municipale de Dinan, Salle Mathurin Monier, 20 rue Waldeck Rousseau, présentation de l’album Kamishibaï « Anne de Bretagne et Dinan » Textes: Yveline Féray Illustrations: David Balade Conté par Karine Fleuchaire.

–       17 mai à 15h, boulevard du Scorff à Lorient, et, avenue Normandie Niemen à Lanester, inauguration de l’exposition en plein air sur Anne de Bretagne, d’après la bande dessinée de Jean-marie Michaud, Dominique Robet et Etienne Gasche, accompagnée par le bagad de Lorient. A 15h30, théâtre de marionnettes « L’épopée d’Anne de Bretagne » par la Compagnie du Corbeau Blanc. Crêpes, goûter, final musical par la chorale Choeur Ardent. L’exposition est visible jusqu’à septembre 2014.

AnnadeBretagneLorient

–        17 et 18 mai, à Guérande, la Fête médiévale aura pour thème « Jeux à la cour d’Anne de Bretagne » : la reine avance son dernier pion sur le jeu de merelle posé devant elle. Ses dames s’esclaffent… Encore gagnante ! Anne sourit. Elle se souvient des soirées de jeux organisées à la cour de Bretagne. Jeux de dés, de cartes n’ont pas de secret pour elle. Son père le duc de Bretagne l’a initiée à plus d’une stratégie…Sa chère Bretagne… Sa terre de Guérande…. Elle se souvient, de la collégiale, des remparts…des foires organisées pour la Saint-Yves où l’on pouvait écouter moult troubadours et voir d’habiles saltimbanques. Elle se souvient aussi des joutes organisées entre confréries où les chevaliers prouvaient leur agilité et leur adresse. Et que dire des enfants qui avaient le rouge aux joues du plaisir partagé…

–         17 et 18 mai, en Île de France, hommage à Anne de Bretagne avec une exposition sur les lieux la concernant (Monfort-L’Amaury, Saint-Denis, jardins du Luxembourg). organisé par Paris Breton.

AnnedeBretagneParisBreton

–          18 mai, à la mairie du XVè arrondissement de Paris, dans le cadre de la Fête de la Bretagne, hommage à Anne de Bretagne avec une vente solidaire du cœur d’Anne sous forme de kouignettes de Georges Larnicol. organisé par Paris Breton.

–          18 mai, à la Maison des poètes de Saint-Malo, conférence d’Yves Castel sur l’histoire d’Anne de Bretagne en musique, avec la participation des harpistes de la Maison de la Harpe. Renseignements à mipe.asso@laposte.net .

–         18 Mai (de 11H00 à 23H00) à NANTES, place de la petite Hollande : grande tablée bretonne Anne de Bretagne : produits du terroir, musique et danse / Organisateur : Comité des Vins Bretons.

–           18 Mai à Rennes : Rennes au temps de la Duchesse ANNE. Visite guidée thématique pour parcourir les lieux rennais qui évoquent la figure de la duchesse Anne de Bretagne. Inscription obligatoire, RV à 14H30 à l’office du tourisme, 11 rue Saint Yves.

–        18 Mai à Rennes : l’Age d’or de la Bretagne : du règne de la duchesse Anne à la révolte des Bonnets Rouges. Visite commentée EN BRETON dans l’exposition permanente du Musée de Bretagne. De 15H00 à 16H00 4 € (gratuit pour – de 8 ans) aux Champs Libres, 10 cours des Alliés.

AnnedeBretagneStatuecadran

–        L’inauguration de la statue cadran-solaire d’Anne de Bretagne aura lieu le lundi 19 mai à 18h avec interventions de l’artiste, du maire de La Baule, musiques et danses par le bagad et les cercles celtiques, Bro Gozh ma Zadoù. Au coin de l’avenue de la Duchesse Anne et du Boulevard de l’Océan à La Baule.

–        Jusqu’au 18 Mai au Château des Ducs de Bretagne à Nantes : Exposition « L’hermine regrettée. Autour du coeur d’Anne de Bretagne »

Pour célébrer les 500 ans de la mort d’Anne de Bretagne, le Château des ducs de Bretagne-musée d’histoire de Nantes accueille à nouveau l’écrin d’or du coeur de la reine, prêté exceptionnellement par le Musée Dobrée. L’Hermine regrettée, autour du coeur d’Anne de Bretagne revient sur les funérailles royales et présente des miniatures illustrant les manuscrits duTrépas de l’hermine regrettée et du récit des obsèques de la reine composé par son Héraut Pierre Choque. Autour du reliquaire de la duchesse de Bretagne et double reine de France, une sélection d’objets et de moulages seront présentés en écho à la grande exposition Anne de Bretagne, une Histoire, un mythe que le musée lui avait consacrée en 2007 à sa réouverture, complétés par de nouveaux contenus réalisés en collaboration avec le Musée du château royal de Blois. Seront réunis à l’écrin du cœur, les comptes des funérailles royales et ducales, plusieurs manuscrits enluminés du Trépas de l’hermine regrettée et des Commémorations et advertissement de la mort d’Anne de Bretagne.

Le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne

En partenariat avec le château Royal de Blois.
Le prêt du reliquaire par le Musée Dobrée a lieu dans le cadre de sa programmation hors les murs et en prélude de sa propre exposition autour du reliquaire au Château de Châteaubriant entre juin et novembre

Avec de nombreuses animations pour les petits et les grands autour d’Anne de Bretagne organisées par le château et Nantes Tourisme.

–       Jusqu’au 2 novembre au Musée de l’Abbaye de Landévennec: exposition : « Des moines et des plantes de Charlemagne à Anne de Bretagne ». L’exposition temporaire « Des moines et des plantes : culture des champs et des jardins de Charlemagne à Anne de Bretagne »  propose de suivre la trace des plantes pour mieux comprendre la vie des hommes du Moyen Age. Voir le site.